- BIEN ETRE et SPA - MASSAGE BIEN ETRE

ICI ET MAINTENANT Bonjour, je m’appelle Catherine Bonnet et je suis praticienne en Massages-Bien-Être et réflexothérapeute. Certifiée par les écoles ifmbe84 et Reliance84 de Carpentras (Vaucluse 84) après des études longues (210h de formation réparties sur une année pour chaque pratique), je suis agréée par la Fédération Française de Massage-Bien-Être (FFMBE) depuis 2012, gage de sérieux et de qualité. Je me suis également formée à l’aromathérapie avec Eveil Nature à Mormoiron (Vaucluse 84) pendant un an et demi, ce qui me permet d’intégrer en séance les vertus des huiles essentielles selon mon ressenti. Ma pratique est orientée vers un accompagnement holistique, en d’autres termes, je m’intéresse à la dimension non seulement physique, mais aussi mentale, émotionnelle et spirituelle de mon consultant. Etre à l’écoute des besoins de chacun afin de remettre en action l’énergie de son patient. En fonction des circuits énergétiques qu’il désire  Ma pratique en tant que praticienne en Massage-Bien-Être Le massage-bien-être auquel j’ai été formé, englobe un ensemble de techniques de massages qui, malgré leurs différences de philosophie et de manipulations, partagent un certain nombre de principes et de méthodes ayant pour objectif de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l'assimilation et la digestion des aliments, l'élimination des toxines, le fonctionnement des organes vitaux et l'éveil à une conscience psychocorporelle. Les manoeuvres agissent au niveau musculaire, ligamentaire et circulatoire. Les techniques sont choisies en fonction des besoins de l'individu : Suédois : c'est le plus connu des massages à l'huile avec le californien en Occident. Le massage suédois est très versatile il peut être relaxant ou thérapeutique. Le suédois à trois techniques qui lui sont propre l'effleurage, le foulage et le pétrissage. C'est Pehr Henrik Ling, qui au XIXe siècle à l'aide de son ami Ming, mis en place la « gymnastique suédoise » maintenant connu sous le nom de massage suédois. Tous deux étaient des passionnés d'art martiaux et du Tuina. Le Tuina étant un massage chinois. Californien : créé par Margareth Elke, ce type de massage est un mariage entre le massage suédois et Esaelen. Le but est de reprendre contact avec le corps et ses émotions et d'atteindre l'état de détente et d'abandon favorisant l'harmonie entre le corps, les émotions, le mental et le plan spirituel. Le massage californien aide à un meilleur équilibre intérieur et active la circulation sanguine et énergétique. Il procure une grande détente en débloquant les noeuds et tensions. Esaelen : massage lent doux basé sur l'intuition. Requiert une bonne capacité d'écoute du corps. Polarité : créé par le Dr Randolphe Stone. La polarité vise à harmoniser l’énergie vitale dans l’organisme pour préserver ou améliorer la santé. En renforçant l’énergie du corps et le lien corps-esprit, cette thérapie prétend tirer profit des forces naturelles d’autoguérison présentes dans tout être humain. De prime abord, elle peut donner l’impression d’un toucher très délicat. Le praticien en polarité ne cherche pas à transmettre à son patient une énergie extérieure, comme c’est le cas dans le Reiki, par exemple. Son action vise plutôt à rééquilibrer ou à réharmoniser, le praticien place simplement ses mains sur des endroits précis du corps ou y exerce de légères pressions. Différents protocoles et chartes permettent de déterminer sur quels circuits travailler, en fonction des buts recherchés. Le thérapeute demeure constamment centré, non directif et empathique. Par exemple, son intervention ferait en sorte qu’une énergie bloquée entre la tête et le bassin se remette à circuler plus librement et que les processus d’autoguérison se réactivent. Si vous êtes curieux, un peu d’histoire… Le mot « massage » apparaît dans le vocabulaire français au XIXe siècle. Le terme vient du grec massein (en hébreu mashesh et en arabe mass) et signifie presser légèrement, palper, pétrir. Des textes et des illustrations démontrent que le massage faisait partie de la médecine traditionnelle chinoise, vieille de quatre mille ans, ainsi que de la médecine ayurvédique de l'Inde. En Occident, la pratique date de l'époque gréco-romaine. Chez les Grecs, passionnés par la beauté et l'éducation physique, le massage s'inscrivait dans la culture populaire. Il était de coutume dans les gymnases et les palestres de faire suivre un bain d'une bonne friction avec des huiles. Hippocrate (460-377 av. J.-C.), le médecin grec qui a marqué la médecine occidentale jusqu'au XVIIIe siècle, l'utilisait comme méthode de traitement. Chez les Romains, le massage n'avait aucune connotation scientifique. Il se pratiquait dans les endroits publics (salles de repos, gymnases, ateliers de massage), mais ces lieux mal fréquentés se transformèrent en lieux de débauche, ce qui contribua à la mauvaise renommée. Au Moyen Âge et durant une bonne partie de la Renaissance, le massage fut proscrit par le clergé. Ce n'est que vers la fin de la Renaissance que des médecins mirent de côté ces histoires anciennes et réintroduisirent la pratique. Depuis la découverte de la circulation sanguine par Harvey, au XVIIe siècle, jusqu'à Piorry, qui fut le premier en 1818 à entreprendre des recherches sur les effets du massage, la massothérapie n'a cessé d'évoluer, de faire sa place dans la société et de s'intégrer dans les soins de santé. De 1960 à 1970, alors que la médecine moderne prend un grand virage technologique et pharmacologique, on assiste à une véritable renaissance de la médecine holistique et des techniques de massage et de travail corporel.Aux États-Unis, la reconnaissance de la profession remonte à 1943, au moment où une classe de finissants du College of Swedish Massage à Chicago décident de former une association qui s'appelle aujourd'hui l’American Massage Therapy Association (AMTA). Actuellement, la massothérapie est réglementée dans 19 états américains, dans deux provinces canadiennes, dont l'Ontario et la Colombie-Britannique, tandis qu'en Europe, ce sont les professions de kinésithérapeute et de masseur-kinésithérapeute qui sont reconnues. En Allemagne, la pratique est couverte par le régime d'assurance maladie et, en Chine, elle est complètement intégrée au système de soins de santé si bien que l'on trouve un service de massothérapie occupant deux étages de l'un des hôpitaux de Shanghai.Ma pratique en tant que réflexothérapeute Les réflexologies plantaire et palmaire que je propose sont des techniques ancestrales de Bien-Être. Il s'agit d'une technique de relaxation et de Bien-Être, utilisant la mémoire qu'ont les pieds et les mains de tout le système nerveux. En effet, les pieds et les mains sont à l'image de tout le corps. Les réflexologies plantaire et palmaire se pratiquent en exerçant des digipressions sur certaines zones du pied ou de la main. Une information est envoyée au corps. Cette information est gérée plus ou moins rapidement selon les individus. Elle est en général très bien entendue. La réflexologie palmaire peut être utilisée si les pieds sont inaccessibles. Elle suit les mêmes principes. En réponse, les organes s'apaisent, le stress cède, les angoisses diminuent, le sommeil revient, la digestion s'améliore, les émotions positives resurgissent. La Réflexologie palmaire suit le même principe de Bien-Être. Le Bien-Être s'installe... !Les bienfaits de la Réflexologie Plantaire: La Réflexologie Plantaire favorise l'homéostasie, l'équilibre entre les différents systèmes nerveux. Elle apaise le corps et l'esprit. Elle favorise l'harmonie. Elle est donc favorable à tous, du nourrisson jusqu'au sénior, y compris les femmes enceintes. Elle est particulièrement recommandée aux personnes sujettes au stress et à la fatigue. Les champs d'action favoris de la Réflexologie Plantaire sont: Tous! Mais plus particulièrement: -les troubles du sommeil. -les troubles ostéo-articulaire et musculaires. -les troubles digestifs, spasmes intestinaux... -troubles liés au stress, angoisse... -mal être général... -sevrage tabagique et autres dépendances.Un peu d’histoire sur la réflexologie plantaire… Les premières études scientifiques des réflexes -accompagnement de la grossesse. -accompagnement du petit enfant. -accompagnement du sénior. -gestion des émotions. A noter qu’il existe des contre-indications à la réflexologie plantaire. Ce sont les traumatismes et inflammations des pieds, les maladies cardiaques récentes, les troubles circulatoires (phlébite, thrombose), et les 3 premiers mois de la grossesse. Déroulement d'une séance de réflexologie : Je vous explique lors de la première séance les principes de la réflexologie plantaire. Je procède à un entretien précis sur vos ressentis corporels, vos antécédents médicaux et vos attentes. Vous êtes confortablement installé sur un fauteuil de massage ou une table de massage, la nuque détendue. Le pied nettoyé, la séance commence par des mouvements de relaxation pour dénouer les tensions et permettre la détente. Dans un deuxième temps, par des mouvements spécifiques de reptation du pouce, millimètre par millimètre, les zones de tensions et les points sensibles sont détectés. Ces zones sensibles, signe d’un dysfonctionnement, sont alors stimulées par des mouvements de pression. Massages et reptations du pouce sont alternés. J’intègre volontiers en séance les techniques de rééquilibrage des systèmes selon les principes de l’énergétique chinoise avec les 5 éléments (Eau, Bois, Feu, Terre, Métal) et l’harmonie du Yin et le Yang qui sont pour moi logiques et indissociables d’une prise en charge holistique si l’on considère que toute pathologie est un déséquilibre dans l’harmonie… La séance se termine par un travail global sur le pied avec des huiles essentielles, stimulations douces puis plus toniques, permettant ainsi le réveil du corps.reposent sur des travaux de neurologiemenés à la fin du XIXe siècle en Europe. Ivan Pavlov s’est inspiré de ces recherches neurologiques pour établir sa théorie des réflexes conditionnés suivant laquelle il existerait une relation directe entre un stimulus et une réaction. Pour déclencher une réaction, il faut donc un stimulus. Les impulsions (stimuli) provoquées par la pression sur des zones réflexes du pied agissent sur le système nerveux autonome qui contrôle le fonctionnement neurovégétatif des organes, des muscles et des glandes. Au début du XXe siècle, s’inspirant de la digitopuncture, le docteur William Fitzgerald, découvre l’effet anesthésiant obtenu dans des parties du corps en exerçant une pression sur certaines parties des pieds et des mains. Grâce à cette thérapie des zones réflexes, il est, depuis, reconnu comme étant le fondateur de la réflexologie moderne. C’est enfin Eunice Ingham (1879-1974) qui approfondit la thérapie des zones réflexes en se consacrant uniquement aux pieds. Elle était convaincue que grâce à l’extrême sensibilité des pieds, elle pourrait obtenir d’excellents résultats thérapeutiques. En révélant des liens plus précis entre des points réflexes sur la plante des pieds et leurs parties correspondantes dans le reste du corps, elle fut à l’origine de la réflexologie plantaire d’aujourd’hui. Le mot, réflexologie, est très approprié pour définir cette technique qui consiste à «parcourir» tout le corps et tous les organes en exerçant des pressions sur les pieds. La première idée contenue dans ce mot est que chaque organe du corps, ainsi que tous ses systèmes, est reflété sur les pieds. Une autre idée contenue dans ce mot de réflexologie relève du domaine neurologique, du réflexe au sens propre du terme. En matière de «massage» des pieds, les théoriciens et praticiens, qu'ils s'appuient sur une base philosophique orientale ou occidentale, en viennent tous au constat fondamental suivant: le corps vivant est animé d'une certaine forme d'énergie. En Chine, on explique le fonctionnement de ce flux énergétique par la théorie complexe et implacable des méridiens. En Occident, on l'élucide à partir du système nerveux. Les praticiens en parlent avec les mots des cultures qui leur sont propres, mais on revient au même constat de base: pour maintenir le bien-être, il faut que cette «énergie» circule sans entrave dans tout l’organisme. Lorsque cette circulation est entravée, elle finit par perturber l'organe ou l'esprit. Mais elle est toujours «envoyée» vers la plante des pieds où elle est détectée par les doigts du réflexologue. C'est là que son travail agit. Les pressions justes qu'il doit savoir exercer, vont produire ces stimuli dont nous parlions précédemment et permettre ainsi aux flux perturbés de circuler à nouveau de façon harmonieuse. Toucher et être touché … Le toucher apporte aux êtres humains : détente, sécurité affective, tendresse, et un sentiment de fraternité indispensable à l’équilibre de chacun. Au cours d’une séance, la détente apportée au corps stimule l’énergie, ouvre la porte à une libération de la pensée et de la parole. Le praticien est alors présent pour vous accompagner par une écoute attentive et bienveillante. Au même titre que la musique comble l'ouïe, la gastronomie le goût, les parfums l'odorat, la peinture la vue, la réflexologie comble ce dernier sens qu’est le toucher. Il apporte témoignage de la puissance de la médecine énergétique, s’ouvre alors à tout un chacun, le temps d'un voyage à travers le corps, des horizons infinis d'écoute, de ressenti et de respect bienveillant envers l’autre...

TARIFICATION DES SEANCES : Massage-Bien-Être personnalisé d’1h30 ………...85€ (Prévoir 2h de séance avec l’entretien préalable et le temps de « réveil du corps» à la fin). Réflexologie plantaire ou palmaire d’1h………………..50€ (Prévoir 1h30 de séance avec l’entretien préalable et le temps de « réveil du corps » à la fin).
Le Système G, essayez-le ! Site développé et mis à jour avec le Système G